Accueil > Élections Grand Conseil 2022

Elections du Grand Conseil Vaudois 2022

Information par l'Etat de Vaud

Election du Grand Conseil : 150 députés à élire Autorité législative, le Parlement du Canton est appelé à se renouveler tous les cinq ans. 150 membres seront élus par le peuple pour la nouvelle législature, du 1er juillet 2022 au 30 juin 2027.

Pour cette élection, le Canton est divisé en dix arrondissements ayant chacun un nombre de députés à élire en fonction de sa population. Trois d’entre eux sont subdivisés en sous-arrondissements. Le mode d’élection est celui de la représentation proportionnelle.

Lettre ouverte aux Églises du canton de Vaud

Chers Pasteurs, chers conseils d’Eglise,


Nous savons que pour beaucoup d’entre vous les questions politiques doivent rester en dehors des murs de vos assemblés, mais avant de rejeter d’emblée cette lettre, nous vous prions de nous accorder 1 minute de votre temps.

 

Ce que nous vous lançons est un cri d’alarme.

 

Cri d’alarme devant l’évolution des lois et des ordonnances qui ne cessent, depuis des années, de réduire comme peau de chagrin, l’influence chrétienne dans notre pays.
Alors que selon les statistiques, notre pays reste encore majoritairement chrétien, cela n’empêche pas les personnes que nous élisons de ridiculiser les valeurs chrétiennes, de les maltraiter, de les piétiner, voire de les interdire sur la place publique.


Nous sommes persuadés que pour vous, comme pour nous, les lois divines sont de bonnes valeurs, sont les valeurs de la Suisse et de ceux qui en ont établi les fondements.
Il est donc inimaginable de penser que nous devrions laisser faire sans réagir.


Ne nous voilons pas la face, notre inaction est déjà responsable, pour une grande part, des fruits que nous récoltons aujourd’hui.


Le silence, l’acceptation tacite, le manque de prise de position ont fait le jeu de ceux qui sont, au contraire, de fervents promoteurs de leurs idéologies destructrices.
Vous n’êtes pas sans savoir que lire publiquement ou prêcher sur de nombreux passages des écritures, est maintenant considéré comme un crime passible de prison. Les valeurs de l’homme et de la femme, du père ou de la mère, du mariage, de l’éducation selon les principes bibliques, etc., sont devenues des concepts obsolètes et illégaux.


L’histoire nous enseigne que résister coûte cher, mais c’est aussi la seule voie valable.
Où est donc passé l’esprit du « résistez » de Marie Durant ?
Est-il enterré, aujourd’hui, sous les tonnes de mauvaises raisons que l’on peut trouver pour se taire ?

 

Un groupe de chrétiens engagés a décidé de résister en se présentant aux élections du Grand Conseil, afin de tenter d’augmenter cette présence chrétienne dans le parlement vaudois.
Nous sommes 8 à nous lancer dans ce défi humain, familial et financier, afin de représenter les chrétiens, les églises de ce canton.
Nous désirons proposer des solutions alternatives selon le coeur de Dieu, dans les domaines de l’éducation, de l’écologie, de la sécurité, des minorités, des plus faibles, ainsi que dire un non clair à toutes les décisions aberrantes de nos dirigeants.


Sans le support concret de ceux que nous représenterons, nous ne serons crédibles, ni devant les hommes ni devant les puissances spirituelles.

 

Pour cela nous avons besoin de vous, de vos prières et de votre soutien dans les urnes.


Comme vous l’avez compris, aucun d’entre nous n’a de désir ou d’ambition personnelle en s’engageant dans cette aventure, car elle nous coûte énormément.
Nous ne sommes animés que par le désir de servir Dieu et la communauté vaudoise, en répondant à l’appel de notre constitution établie « Au nom du Dieu tout puissant ».


Si cette interpellation a touché votre coeur, s’il vous plait, encouragez-nous en nous répondant que votre assemblée se tiendra à nos côtés dans l’intercession, et pourquoi pas en renforçant nos rangs, si certains de vos membres sont intéressés par cette démarche. Devant l’urgence de la situation, une opportunité unique de faire une différence dans ce canton, nous est offerte.


Avec tout notre amitié en Christ.


Vos candidats UDF - Vaud


Raymond Morel (Mail)
et Luis José Correia (Nord Vaudois), Roland Delapierre (Ouest), Philippe Karoubi (Romanel), Françoise Perrin (Lavaux-Oron), Enrico Flechter (Broye-Vully), Philippe Kappeler (Chablais)

VAUD EN CAMPAGNE ELECTORALE

L’enjeu

2022 sera une année électorale décisive pour le canton de Vaud. D’une part c’est le Grand Conseil, composé de 150 députés, l’organe législatif du canton qui sera renouvelé, et d’autre part le Conseil d’Etat, c’est-à-dire le gouvernement, l’organe exécutif composé de 7 ministres.


Ces personnes seront élues pour 5 ans. Elles influenceront, modèleront, et dirigeront le canton dans sa gestion politique, économique et sociale.

Notre apport

Il s’agit donc d’une échéance majeure pour la vie du canton de Vaud. C’est pourquoi nous considérons comme indispensable que dans cette nouvelle équipe, l’UDF puisse représenter de manière encore plus importante la présence et l’influence des valeurs chrétiennes. Pourquoi laisser les partis actuellement au pouvoir, qui dévastent nos fondements historiques, continuer à agir impunément, faute de contre-pouvoir?
Nous présenterons donc 8 candidats au Grand Conseil, répartis dans 6 districts. C’est peu, mais c’est un début. Si vous vous sentez interpelés, manifestez-vous! Vous serez accueilli avec joie. Mais le temps presse.

Notre perspective

Contrairement à beaucoup d’autres partis qui cherchent le pouvoir pour imposer leurs idéologies, nous ne désirons être que là où le Seigneur nous appelle. Pour autant, nos motivations sont uniquement de servir Dieu et servir le canton dans ces lieux stratégiques, sans en tirer aucune gloire pour nous-mêmes, car c’est à Lui seul qu’elle revient!


Si nous obtenons des mandats, ce sera guidé pas Sa Sagesse que les élus interviendront dans les affaires publiques. Tout comme Joseph, qui avait reçu du Seigneur un incroyable potentiel pour devenir une bénédiction pour l’Egypte, nous désirons devenir des bénédictions pour le canton de Vaud.

Elections: notre stratégie

Afin de pouvoir devenir ces bénédictions, nous avons besoin de vous. Nous avons besoin de vos prières, car tout n’est pas encore clarifié. Puis, nous aurons besoin de vos votes, et que ceux-ci soient faits de manière à ce que NOS listes soient correctement déposées. Veuillez vous reporter à l’article «Le saviez-vous?».

Votre soutien

Comme vous le savez, les frais avancés par les candidats sont nombreux. Nous pourrions nous contenter d’une campagne au rabais, mais cela serait-il juste? Est-ce juste que ces femmes et ces hommes qui vont investir du temps, de l’énergie et des moyens personnels pour vous représenter, le fassent en payant de leur poche? Être élu est un privilège, mais aussi une énorme charge qui demande des sacrifices professionnels et familiaux. Pourtant, nous avons la conviction que cela en vaut la peine.

Nos moyens

Bien que le parti UDF n’ait pas beaucoup de moyens, nous sommes convaincus que le Seigneur est fidèle et qu’il pourvoira pour que chacun des 8 candidats se sente porté à la fois par votre prière tout comme par l’expression de votre générosité (CCP 10-19007-8 ou CH76 0900 0000 1001 9007 8).

Notre défi commun

Il nous semble important d’investir en premier lieu pour le royaume de Dieu!
Aujourd’hui une bonne campagne coûte entre 5 et 10 mille francs par liste, et nous aurons 6 listes.
Si, grâce à votre générosité et vos prières, nous avons les moyens de concurrencer les partis très riches et ainsi toucher la population du canton, votre participation aura des répercussions déterminantes.


MERCI DE VOTRE SOUTIEN MORAL COMME FINANCIER

Notre slogan pour ces élections sera:

Osons une Politique Nouvelle.

Nous vous lançons ce défi. Oserez-vous investir, pour nous en donner les moyens?

 


Philippe Karoubi

impulsion no. 6 - décembre 2021