Newsdetail

Pas de société à deux vitesses - Non au certificat Covid !

Communiqué de presse relatif au référendum en cours contre le renforcement de la loi Covid-19 du 19 mars 2021

pixabay.com

Malgré tous les avertissements, le Conseil national a voté lors de la session de juin en faveur d'un certificat Covid qui restreint sensiblement les droits fondamentaux des personnes non vaccinées et augmente massivement la pression en faveur de la vaccination. Le conseiller national de l'UDF, Andreas Gafner, a opposé, lors du débat parlementaire, une vaine résistance par des votes engagés. Il appartient maintenant aux citoyens suisses de permettre une votation populaire sur la loi Covid modifiée en signant le référendum.

 

L'UDF considère que ces extensions de la loi Covid menacent l'égalité des droits prévue à l'article 8 de la Constitution fédérale. En conditionnant tout récemment les services destinés au grand public, tels que la fréquentation de bars, de restaurants ou de manifestations, la Suisse se dirige inévitablement vers une société à deux vitesses. La Suisse est confrontée à une évolution indigne: Toute personne qui ne peut pas prouver par écrit qu'elle a été "vaccinée", "guérie" ou "testée négative" sera traitée, dans de nombreux endroits, comme une "pestiférée".

 

Même si le gouvernement fédéral souligne que les vaccinations resteront facultatives, il est clair que le certificat Covid équivaut à une contrainte indirecte à la vaccination. En conséquence, de nombreuses personnes ne se feront vacciner, que parce qu'elles veulent retrouver les libertés fondamentales auxquels elles sont habituées - afin de pouvoir voyager sans restriction ou assister à de grands événements. Le caractère facultatif est à vrai dire tout autre chose. Dans ce contexte, la menace de certains politiciens selon laquelle l'obligation de porter un masque ne s'appliquera bientôt plus qu'aux personnes non vaccinées est carrément perfide. Cela attise la discorde dans la population en faisant indirectement des non-vaccinés les boucs émissaires pour le maintien des mesures obligatoires.

 

L'UDF recommande à tous les citoyens de signer le référendum contre les extensions de la loi Covid et l'introduction de l'indigne certificat Covid.

 

Pour plus d’informations:

Marc Früh, ancien député cantonal au Grand conseil BE, 079 673 08 16